Goto main content

devient

TÉMOIGNAGE

Marie-Épiphanie Kayange

L’Église, une famille aux mille couleurs

J’ai eu la grande chance de naître dans une famille chrétienne originaire du Burundi, assidue à la messe dominicale. Nos parents nous ont vite ouverts, mon frère, mes sœurs et moi à la diversité de l’Église. En effet, nous allions en retraite pour les familles dans des monastères, dans des sessions du Renouveau Charismatique, dans des camps de jeunes chrétiens. J’ai même eu l’occasion d’accompagner des jeunes portant un handicap sévère pour des pèlerinages à Lourdes. Toutes ces rencontres, et surtout ces amitiés tissées au fil des ans, m’ont fait découvrir la beauté et la vivacité de l’Église.

Marie-Epiphanie lors de ses vœux définitifs en juin 2023

Marie-Épiphanie lors de ses vœux définitifs en juin 2023

À la recherche de l’Hôte de mon âme

Vers l’âge de 15 ans, lors d’une retraite pour jeunes dans une communauté en Belgique, on nous a proposé de vivre une matinée en silence avec une Bible, une icône de notre choix et une bougie. J’avoue que j’appréhendais, mais le contexte était favorable, puisque c’était présenté comme une aventure et qu’elle était vécue en même temps que les autres jeunes présents. Ce fut une de mes premières expériences d’oraison. Je goûtais que Dieu avait sa demeure au centre de mon âme et cela a déclenché une fascination, une quête de sa présence. Je dirais que c’est ainsi qu’a débuté la grande séduction. Jésus m’a peu à peu apprivoisée à travers la prière personnelle, spécialement l’adoration eucharistique vécue dans ma paroisse et par un groupe de prière hebdomadaire auquel je participais avec d’autres jeunes.

Le Seigneur fait signe…

Quelques mois après, le Seigneur a providentiellement mis sur ma route la Famille Marie-Jeunesse (FMJ). J’y ai vu des jeunes consacrés qui portaient un fort désir de Dieu. Leur soif de vivre à fond l’Évangile m’a interpelée. À travers leur témoignage, j’ai pris conscience que je
portais un désir similaire et qu’il était possible de le réaliser à mon tour. Quelques années plus tard, j’ai pris le temps de discerner ma vocation durant une année avec la FMJ. J’étais curieuse de voir à quoi ressemblait la vie quotidienne des consacrés. Je me sentais intriguée par leur choix de vie et me demandais si cela pouvait être pour moi aussi. J’aimais la vie en communauté, mais en même temps, j’avais beaucoup de peurs. La plus grande était que le célibat finisse par rendre sec le cœur : ne rend-il pas aigre au fil des années ?
L’appel du Seigneur pour embrasser la vie consacrée est arrivé à 19 ans, le jour de la Pentecôte, vers la fin de cette année de discernement. Ce jour-là, dans un temps de prière en communauté, la lumière de l’Esprit-Saint m’a saisie de l’intérieur ; le Seigneur me tendait la main et j’étais portée par la Vierge Marie vers lui. Tout comme les Apôtres à la Pentecôte ont été libérés de leur peur d’annoncer la Parole, la peur du célibat m’a quittée soudainement, laissant en moi cette conviction : « Dieu peut me suffire ! » La présence de Marie au cœur de cet appel a été un appui, une certitude qu’elle serait avec moi. Ce fut un jour de joie immense, avec une liberté intérieure jamais expérimentée à cette intensité auparavant.


Marie-Épiphanie Kayange-Kirombo, FMJ

Famille Marie-Jeunesse 

La mission de la FMJ est de témoigner, dire et donner Jésus pour que les jeunes aient la Vie! (cf. Jn 10, 10) Cette mission se réalise principalement par l’accueil, l’évangélisation et la formation à la vie chrétienne des jeunes. La communauté cherche aussi, toujours en communion avec l’évêque local, à répondre aux besoins de l’Église là où elle est implantée.


Pour en apprendre plus : www.marie-jeunesse.org/

Carrefour intervocationnel (Centre PRI)
180, place Juge-Desnoyers, bureau 1003
Laval (Québec) H7G 1A4

info@carrefourintervocationnel.ca
514-271-5659

Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance : 886817196 RR0001

Protection des renseignements personnels

©2024 Carrefour intervocationnel