Goto main content

devient

Livre : Comprendre la vocation pour discerner sereinement par Romain Semenou

Nouvelles, Livres 2024-03-19
Livre_Chemins-Ouverts-Voie-Dieu_Romain-Semenou_Novalis_2023.png

Éditions Novalis

Recension par Genoveffa Fiorin.

Prêtre-aumônier auprès des étudiants dans le nord de la France, Romain Semenou est aussi chercheur en théologie sur l’accompagnement et le discernement. Nouvellement publié chez Novalis, son livre, Chemins ouverts - Voie de Dieu, Comprendre la vocation pour discerner sereinement, apporte une nouvelle approche du discernement.

Dès l’introduction de son essai, il mentionne ce que la vocation n’est pas, c'est-à-dire une réduction à un appel à recevoir le sacrement de l’ordre comme un gage de l’appel de Dieu. Au lieu de proposer une conception statique de la vocation, Semenou s’engage à démontrer la dimension dynamique de l’appel de Dieu. Il propose une piste de réflexion en trois étapes, avec d’abord une compréhension de la vocation, puis la mise en lumière des richesses de la conception dynamique, pour enfin, terminer sur le discernement permanent avec les éléments suivants : à la suite du Christ, la mission et la sainteté.

Semenou commence sa réflexion avec la méthode d’oppositions polaires proposée par le jésuite Carlo Maria Martini en soulevant quatre questions en lien avec la vocation :
La vocation est-elle
•    faite pour quelques-uns ou est-elle pour tous ?
•    déterminée dans le temps ou présente pour toujours ?
•    faite pour quelque chose de précis ou pour offrir sa personne à Dieu ?
•    simplement une invitation ou une obligation ?
Si la vocation concerne tout le monde, elle est avant tout un cheminement personnel qui se vit dans la communauté. Ce cheminement de vie et non d’un instant, invite à offrir sa personne à Dieu en toute liberté. C’est avant tout une dynamique qui repose sur la relation entre personnes.

Afin de mieux comprendre, Semenou prend l’exemple de trois figures traditionnelles de l’Église. D’abord, avec Abraham dont sa vie est un appel avec la confiance et la foi en Dieu. Ensuite, avec Moïse qui est appelé à un nouveau départ et dont l’Alliance repose sur l’acceptation de la mission. Puis, avec Isaïe qui devient messager en se mettant à disposition pour le service de Dieu. Il nomme aussi les figures Abigaïl où la vocation se vit dans l’ordinaire de la vie, et le bon Samaritain qui répond à l'appel de vivre une relation avec Dieu et ses prochains.

Les relations marquent la dynamique de recherche de sainteté, en répondant à l'appel de Dieu. Il cite le parcours de Madeleine Delbrêl née en 1904 qui était une assistante de service social et militante catholique française dont le pape François a autorisé en 2018 à promulguer le décret reconnaissant ses vertus héroïques. À partir de cet exemple de vie, Semenou définit la vocation comme élément de relation avec Dieu. Il différencie, ainsi, l’aspect de la mission comme participation à l’action de Dieu. Cet aspect apporte une vitalité à la vocation en trois mouvements : choisir sa voie pour répondre à l’appel de Dieu, grandir en fidélité à l’Évangile et maintenir sa relation au Seigneur.

Cette dynamique est alimentée par le discernement qui a pour objectif d’avoir une idée claire sur sa vocation comme cheminement de vie, en s’articulant entre mission et appel à la sainteté. Si l’appel de Dieu est une invitation à se mettre en route, la mission est un chemin où l’on passe à l’action avec une attitude à adopter. Cette mise en mouvement demande d’être patient et à l’écoute, ensuite, de vivre comme enfant de Dieu et enfin, d’être disciple du Christ.

Ainsi, Semenou se pose la double question : Comment répondre à mon appel dans l’exercice de ma mission ? Ma manière de vivre la mission me permet–elle de répondre à mon appel de sainteté ? Semenou y répond en mentionnant que la vocation, c’est faire correspondre sa vie et sa mission, à l’impératif de la sainteté qui signifie marcher à la suite du Christ.  Ce désir de sainteté invite donc à se mettre à l’écoute du Maître qui appelle entre deux biens.

Le discernement vocationnel est donc un exercice qui permet d’identifier les manières de mener sa vie pour correspondre à la volonté de Dieu. La personne qui discerne se met en relation avec Lui et ses prochains. Elle chemine vers Dieu et maintient sa relation avec Lui, en écoutant la Parole révélée par le Christ. Et, la réponse à l'appel passe forcément par des renoncements et l'expérience des sens.

La vocation est donc un processus qui naît de l'appel à la sainteté et dont la mission est une réponse. Elle est aussi une relation entre Dieu et la personne appelée avec comme espace de prière et de communion avec le Christ comme modèle de la volonté du Père.

Ce livre apporte une nouvelle compréhension de la vocation et du discernement avec des exemples concrets et des extraits des Évangiles. Il se veut un guide utile et facile à lire pour toutes les personnes s'intéressant aux vocations.

Il est possible de revoir le webinaire des Éditions Novalis avec Édouard Shatov s'entretiennant avec Romain Semenou et Guy Guindon.

Leur discussion a permis de mieux comprendre la question de la vocation, dans son acception dynamique de relation toujours renouvelée avec Dieu. Guy Guindon et Romain Semenou ont notamment abordé l’importance du discernement personnel, mais aussi ecclésiale, la tension entre les renoncements liés à l’appel de Dieu ou la sérénité liée à une réponse juste et une écoute attentive de Dieu.

Voir la vidéo sur Youtube

En savoir plus sur le livre : Chemins ouverts - Voie de Dieu

Carrefour intervocationnel (Centre PRI)
180, place Juge-Desnoyers, bureau 1003
Laval (Québec) H7G 1A4

info@carrefourintervocationnel.ca
514-271-5659

Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance : 886817196 RR0001

Protection des renseignements personnels

©2024 Carrefour intervocationnel