Goto main content

devient

jmpv-priere-2.png

PRIÈRES POUR LA JOURNÉE MONDIALE DE PRIÈRE POUR LES VOCATIONS

Télécharger la prière en français

Télécharger la prière en anglais

Prière pour les vocations

à la suite du Synode 2018 sur les jeunes,
la foi et le discernement vocationnel

 

Seigneur ressuscité,
toi le pèlerin inattendu
sur la route vers Emmaüs,
donne-nous de rejoindre les jeunes
sur leur chemin...
et l'audace discrète
de faire des pas en leur compagnie.

Donne-nous la confiance
qu'en racontant en vérité
nos manières personnelles de douter, de croire et d'espérer,
en les accueillant avec leurs aspirations,
leurs déceptions, leurs attentes,
nous apprenions ensemble
à parler Dieu dans la fragilité de nos mots
et à faire l'expérience partagée d'une proximité en Lui
qui suscite le désir
de la faire goûter sur de nouveaux chemins.

 

Charlotte Plante
Mgr Louis Corriveau

Télécharger (format image)

Le 8 mai 2022 fait partie de l'année C (année liturgique)

1-Liturgie de la Parole (année C)

par l'abbé Normand Bergeron du diocèse de Valleyfield

Suggestion de célébration dominicale de la Parole complète (matériaux, aménagements liturgiques, liste des intervenants, accueil, acte pénitentiel, lectures bibliques, prière universelle, prière de louange et d'action de grâces), conclusion).

Vous êtes libres d'adapter la célébration à vos besoins.

2-Acte pénitentiel (année C)

par l'abbé Normand Bergeron du diocèse de Valleyfield

(Présidence d’assemblée)
En cette Journée mondiale de prière pour les vocations, le Christ nous rappelle qu’il est le bon berger qui a porté nos péchés; par ses blessures, nous sommes guéris. Tournons-nous vers lui pour lui confier toutes nos misères.

(Personne animatrice)
Seigneur Jésus, tu es le pasteur des brebis,
prends pitié de nous.

R / Prends pitié de nous.

Ô Christ, tu es la porte de tous les croyants,
prends pitié de nous.

R / Prends pitié de nous.

Seigneur, tu es le gardien de nos âmes,
prends pitié de nous.

R / Prends pitié de nous.

(Présidence d’assemblée)
Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise vers la vie en abondance.

R / Amen.

 

3-Suggestion de prière universelle (année C) #1

par l'abbé Normand Bergeron du diocèse de Valleyfield

 

La présidence d’assemblée est invitée à présenter les objets lors des intentions de prières : l’étole, la chandelle et la vasque d’eau.

Introduction

En ce temps du Synode et en cette Journée mondiale de prière pour les vocations, prions pour que tous les baptisés répondent à leur mission dans les diverses vocations de l’Église.

R/ Ô bon berger, entend la voix de nos prières.

Intentions

(Lecteur)
Pour le ministère ordonné, un ministère essentiel au sein de la vie de l’Église. Que des personnes acceptent encore de répondre à cet appel à la suite du bon pasteur pour rassembler ses brebis.

La présidence élève devant l’assemblée une étole ou un vêtement qui représente le ministère ordonné.

R / Ô bon berger, entend la voix de nos prières.

(Lecteur)
Pour la vie consacrée, une mission toujours importante au cœur de notre monde et notre Église; que des femmes et des hommes accueillent en leur être cette bienveillance de Dieu par une vie
consacrée dans la prière, la charité et l’annonce de l’Évangile.

La présidence allume une chandelle à partir du Cierge pascal et l’élève, signe de la bienveillance de la vie consacré dans le monde et l’Église.

R / Ô bon berger, entend la voix de nos prières.

(Lecteur)
Pour notre Église qui est entrée en synode; qu’Elle se laisse transformer dans un esprit de communion afin de mieux répondre à la mission du Seigneur, aujourd’hui et demain.

La présidence élève la vasque d’eau en symbole de la fontaine baptismale. Elle peut, si c’est possible, asperger l’assemblée.

R / Ô bon berger, entend la voix de nos prières.

(Lecteur)
Pour notre monde, en proie à divers mouvements de violence, de guerre, d’injustice; pour toutes les victimes innocentes, les martyrs d’aujourd’hui affectés par ces drames un peu partout dans le monde.

Temps de silence.

R / Ô bon berger, entend la voix de nos prières.

On peut nommer d’autres intentions, selon les circonstances (Fête des mères, etc.).

Prière de conclusion

(Présidence d’assemblée)
Père, tu nous rassembles autour de Jésus, ton Fils bien-aimé. Nous écoutons sa voix et nous voulons répondre à son appel. Écoute nos prières, par Jésus, le Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec Toi, dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles.
R / Amen.

4-Suggestion de prière universelle (année C) #2

par le père Jean-Yves Garneau

Introduction
Répondons à l’appel que Jésus adresse encore à ses disciples : prions pour que le Maître de la moisson envoie des ouvriers à sa moisson.

R/ Seigneur, écoute-nous, Seigneur, exauce-nous.

Intentions

Pour qu’ils soient nombreux les jeunes et les adultes qui entendent l’appel que Dieu leur adresse de consacrer toute leur vie à l’annonce de l’Évangile, prions.

Pour que chaque membre de notre communauté réponde de son mieux à sa propre mission et qu’il mette ses talents au service de tous, prions.

Pour que les parents chrétiens encouragent, soutiennent et guident leurs enfants qui peuvent être appelés à consacrer leur vie au service du Christ, prions.

Pour les personnes auxquelles est confiée la tâche d’accompagner et de former ceux et celles qui sont appelés à devenir prêtres, religieuses ou religieux, prions.

Durant quelques instants de silence, présentons maintenant à Dieu nos intentions personnelles. (Moment de silence)

Prière de conclusion

Écoute nos prières, Seigneur, et choisis parmi nous des baptisés qui deviendront les ouvriers dont notre Église a besoin pour poursuivre sa mission d’annoncer au monde l’Évangile de ton Fils. Lui qui s’est donné à nous par amour et vit maintenant près de toi pour les siècles des siècles
Amen.

5-Suggestion de prières de louange (année C)

par l'abbé Normand Bergeron du diocèse de Valleyfield

Après chaque invocation d’action de grâces, nous répondrons :

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

Dieu Père, dans ta tendresse, tu as envoyé dans notre monde Jésus Emmanuel, Dieu-avec-nous. Il nous a révélé ton visage et répandu parmi nous les dons du Royaume.
Béni sois-tu pour Jésus Emmanuel.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

Par Jésus le Christ, tu as appelé les apôtres. Témoins de sa mort et de sa résurrection, remplis de la force de l’Esprit, ils ont proclamé le salut dans le Christ par la foi.
Béni sois-tu pour les douze envoyés.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

Au long des siècles, de pays en pays, des hommes et des femmes ont répondu à ton appel. Avec courage et foi, ils ont révélé au monde ta présence dans notre histoire.
Béni sois-tu pour les témoins des siècles passés.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

Tu as suscité en terre d’Amérique des témoins de ton Fils : Isaac Jogues, Kateri Tekakwitha, Marguerite Bourgeoys, Marguerite d’Youville, François de Laval, et N.
Béni sois-tu pour ces semeurs d’Évangile.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

Dans nos familles, tu as choisi des hommes et des femmes qui ont tout quitté pour être au service des plus pauvres dans plusieurs pays du monde.
Béni sois-tu pour ces missionnaires de chez-nous, en particulier pour la communauté N., présences de compassion.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

Aujourd’hui encore, tu appelles des personnes de tout âge, tu les remplis de l’Esprit du Christ pour qu’elles continuent parmi nous à guérir, à pardonner, à éclairer à la manière de Jésus.
Béni sois-tu pour ces présences d’Évangile.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

En cette journée mondiale de prière pour les vocations, portons dans nos cœurs une reconnaissance particulière pour toutes les femmes qui ont su par leur fécondité humaine et spirituelle inspirer des personnes à répondre aux diverses vocations au sein de l’Église.
Béni sois-tu pour Marie, notre mère et toutes les mères.

R / Béni sois-tu dans ta tendresse !

6-Suggestion d'homélie (année C)

par le père Jean-Yves Garneau

Qui donc annoncera l’Évangile ?

Chaque année, depuis 1964, l’Église invite les catholiques à prier pour les vocations. Depuis 1971, cette journée est fixée au 4e dimanche de Pâques, souvent appelé dimanche du Bon Pasteur.

Deux sens peuvent être donnés au mot vocation.
Au sens large, il désigne tous les baptisés. Tous – selon leurs talents, leur situation, leurs capacités - sont appelés à contribuer à l’annonce de l’Évangile ou, comme le dit si bien l’apôtre Pierre, à « rendre raison de l’espérance » qui est en eux (1 Pi 3, 15). Ils le font à la maison, à leur travail... partout où ils se trouvent. C’est leur vocation.

Dans un sens plus restreint, le mot s’applique aux personnes qui ont à exercer une mission particulière au sein de l’Église et y consacrent entièrement leur vie. On pense aux religieuses, aux religieux, aux prêtres et aux diacres, aux missionnaires laïcs, aux laïcs consacrés... à d’autres encore.

Mission de l’Église

L’Église a besoin d’eux pour exercer sa tâche d’annoncer à tous l’Évangile de Jésus et proclamer partout que le fils de Marie est venu sur terre pour apporter la vie et détruire la mort, pour faire croître l’amour et combattre la haine.

Dans l’Évangile de Jean, dont nous venons de lire un extrait, Jésus déclare être le « bon pasteur » et le « vrai berger » (10, 11). Il vient apporter la vie « en abondance » (10, 10) : une vie si riche et si abondante qu’elle s’épanouira en « vie éternelle » (10, 28). Dans le livre de l’Apocalypse dont nous avons entendu quelques lignes, il est affirmé que depuis qu’il a traversé la mort et qu’il est ressuscité, Jésus siège dans les cieux, auprès de son Père. Il est « l’Agneau qui se tient au milieu du Trône » (v. 17) et le « pasteur » de tous ceux et celles qui ont accueilli son message. Il les conduit « aux sources des eaux de la vie » (v. 17), dans ce monde merveilleux et divin où Dieu lui-même essuie « toute larme de leurs yeux (v. 17). Le paradis !

Ce message - cette Bonne Nouvelle - l’Église, à la suite du Christ, est chargée de l’annoncer à l’humanité, de siècle en siècle, jusqu’à la fin des temps. Durant sa vie sur terre, Jésus a fait appel à diverses personnes pour réaliser sa mission. Il a appelé les Douze à vivre avec lui et il a fait d’eux ses Apôtres (Mt 10, 2). Il a aussi chargé soixante-douze de ses disciples à aller deux par deux dans les villes et villages où lui-même devait se rendre (Lc 10, 1). Il a chargé deux femmes – Marie-Madeleine et Marie mère de Jacques - d’annoncer aux Apôtres qu’il était ressuscité (Mc 16,1).
L’Église agit comme lui. Au nom de Dieu, elle appelle des femmes et des hommes, des jeunes et des moins jeunes, à consacrer leur vie entière - ou une part importante de leur vie - à annoncer l’Évangile de Dieu. Que pouvons-nous faire – et faire personnellement - pour que ses appels soient diffusés et entendus autour de nous ? C’est la question à se poser à l’occasion de la Journée mondiale de prière pour les vocations.

Quelques suggestions

Voici donc quelques suggestions à mettre en pratique. Elles sont présentées en pensant particulièrement aux jeunes chrétiens qui peuvent être appelés à consacrer leur vie au Christ Jésus.

1re suggestion : Se faire proche

Ne pas avoir peur des jeunes, ne pas se tenir loin d’eux, ne pas porter sur eux des jugements hâtifs qui, souvent, sont erronés. Dieu appelle qui il veut. Ses critères de sélection ne sont pas toujours identiques aux nôtres. Jésus a appelé Matthieu à le suivre : il était collecteur d’impôts. Il a appelé Pierre qui l’a renié trois fois. Il a même appelé Judas.

2e suggestion : Écouter et prendre la parole

Savoir écouter est une belle et grande vertu. Savoir dialoguer en est une belle aussi. Les deux doivent être mises en pratique auprès des jeunes.
Écouter d’abord... écouter sans interrompre à tout instant. Faire effort pour écouter, prendre le temps de découvrir ce que les jeunes d’aujourd’hui ressassent dans leur tête et dans leur cœur. Leur donner l’occasion de s’exprimer sur leurs aspirations les plus profondes, et sur les valeurs auxquelles ils croient intensément. Accueillir aussi leurs critiques, leurs déceptions, leurs emballements, leurs rêves. Viendra par la suite le temps de prendre nous-mêmes la parole pour exprimer nos convictions profondes, révéler ce qui nous fait vivre, oser dire quelle place occupent
le Christ et son enseignement dans notre vie.
Au long de cette écoute et de cette prise de parole, se prépare déjà une autre étape, celle du discernement.

3e suggestion : Discerner

Le discernement est l’art de percevoir ce qui est bien et ce qui ne l’est pas, ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, ce qui convient et ce qui ne convient pas, ce qui est souhaitable et réalisable et ce qui ne l’est pas.
Il demande du temps, du calme, de la réflexion, de la prudence, mais aussi de la clairvoyance et de l’audace.
Il doit s’exercer en compagnie de l’Esprit Saint, ce spécialiste du discernement qui est répandu dans les cœurs et se plaît à assister et éclairer les croyants qui font appel à lui.

4e suggestion : Interpeller

Nous l’avons dit, Jésus n’a pas attendu que des gens viennent lui offrir leurs services avant de leur confier des tâches. Il a pris les devants, invitant des hommes et des femmes à marcher et à travailler avec lui en vue de l’annonce du Royaume de Dieu. Nous devons l’imiter, osant dire à des jeunes ou des moins jeunes... en temps opportun, bien sûr : N’as-tu jamais pensé à consacrer ta vie à l’annonce de l’Évangile ? N’as-tu jamais songé à la mettre entièrement au service du Christ et de l’Église ? Ne devrais-tu pas y songer ?
L’Esprit Saint se chargera de veiller à ce que la semence déposée dans un cœur porte son fruit. Ceux et celles qui se demanderont s’ils sont réellement appelés à consacrer leur vie au Christ, seront alors guidés vers des accompagnateurs qui les aideront à discerner quelle est la meilleure décision qu’ils ont à prendre.

5e suggestion : Prier

Dernière suggestion et sans doute la plus importante, car elle répond à une demande que Jésus a lui-même faite à ses disciples.
Conscient de l’immensité de la tâche qu’il avait à accomplir, il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson » (Mt 9, 37-38).
Prier une fois l’an pour les vocations, c’est déjà bien. Prier plus souvent pour cette cause, c’est mieux. Prier sans cesse et avec ferveur, c’est l’idéal à atteindre.
Il n’est pas nécessaire de chercher constamment de nouvelles et belles formules pour prier. Le mieux et le plus simple serait peut-être de prier chaque jour à l’aide des paroles mêmes de Jésus : Seigneur Dieu, toi qui es le maître de la moisson, envoie des ouvriers pour ta moisson. Donne à notre Église les ouvriers dont elle a besoin.

Le 8 mai 2022 fait partie de l'année C (année liturgique)

La Journée mondiale de prière pour les vocations 2023 fait partie de l'année A (année liturgique).

7-Liturgie de la Parole (année A)

par l’abbé Onil Godbout et madame Ginette L’Heureux du diocèse de Québec

Suggestion de célébration dominicale de la Parole complète (matériaux, aménagements liturgiques, liste des intervenants, accueil, acte pénitentiel, lectures bibliques, prière universelle, prière de louange et d'action de grâces), conclusion).

Vous êtes libres d'adapter la célébration à vos besoins.

8-Acte pénitentiel (année A)

par l'abbé Normand Bergeron du diocèse de Valleyfield
et l'abbé Daniel Berniquez du diocèse d'Ottawa

(Présidence d’assemblée)
En cette Journée mondiale de prière pour les vocations, la Parole nous rappelle que nous avons été appelés dans le Christ, qu'il a porté nos péchés et que, par ses blessures, nous sommes guéris. En ce début de célébration, tournons-nous vers lui avec confiance.

(Personne animatrice)
Seigneur Jésus, tu es le pasteur des brebis,
prends pitié de nous.

R / Prends pitié de nous.

Ô Christ, tu es la porte des brebis,
prends pitié de nous.

R / Prends pitié de nous.

Seigneur, tu es le gardien de nos âmes,
prends pitié de nous.

R / Prends pitié de nous.

(Présidence d’assemblée)
Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise vers la vie en abondance.

R / Amen.

9-Suggestion de prière universelle (année A)

par l'abbé Normand Bergeron du diocèse de Valleyfield
et l'abbé Daniel Berniquez du diocèse d'Ottawa

Introduction

(Présidence d'assemblée)

Nous qui sommes appelés par notre baptême à manifester la vie que Dieu nous donne en abondance, rends-nous fidèles à notre mission alors que nous te présentons nos demandes.

R/ Seigneur, fidèle à ta promesse, exauce notre prière.

Intentions

(Lecteur)

Pour les évêques, les prêtres et les diacres, pour les personnes laïques qui partagent leur tâche pastorale; qu’ils puissent soutenir le discernement de ceux et celles qu’ils doivent accompagner, prions.

Pour les dirigeants des peuples, les hommes et les femmes en position d’autorité; qu’ils sachent écouter et qu’ils aient le cœur tourné vers Dieu avec le souci de construire la paix, prions.

Pour les pauvres et les sans-abris ; qu’ils soient accompagnés et que des mains s'ouvrent pour leur apporter l'aide nécessaire, prions.

Pour les jeunes qui cherchent à servir l’Église et le monde dans la vie consacrée, dans le ministère ordonné; pour qu’ils trouvent le soutien auprès de leur communauté, prions.

Pour notre communauté; que nous soyons toujours prêts à écouter, à accompagner et à discerner avec ceux et celles que le Seigneur place sur notre route, prions.

Prière de conclusion

(Présidence d’assemblée)

Père, tu nous rassemble autour de Jésus, « porte des brebis », donne-nous d’entendre le Fils nous appeler chacun, chacune par notre nom, nous pourrons ainsi répondre librement à ton appel comme l’a fait le Christ. Lui qui vit et règne pour les siècles des siècles.

R / Amen.

Ressources

Médias & réseaux sociaux

Page principale

Informations à partager

Carrefour intervocationnel (Centre PRI)
180, place Juge-Desnoyers, bureau 1003
Laval (Québec) H7G 1A4

info@carrefourintervocationnel.ca
514-271-5659

Numéro d'enregistrement d'organisme de bienfaisance : 886817196 RR0001

©2022 Carrefour intervocationnel